Swami Brahmananda Giri - courte biographie

 Swami Brahmananda Giri eut pour Maître Swami Atmananda Giri, lui même disciple de Swami Kebalananda Giri, et ami d'enfance de Paramahansa Yogananda.

Il passa sa jeunesse à Calcutta où il devint ingénieur en aéronautique. Puis il rencontra Atmananda Giri dont le puissant amour le fit littéralement vaciller (le jour de leur première rencontre il s'évanouit à la vue de son maître). Lorsque Atmananda quitta ce monde terrestre, il lui confia la direction et la responsabilité de son ashram de Calcutta.

Dans les années 1970 il eut à trois reprises la visite de Michelle Champy, une Kriyaban venue chercher en Inde un maître du Kriya-yoga qui accepte de revenir avec elle pour diriger le centre qu'elle avait créé dans la région du Mans. En 1978, devant l'insistance et la détermination de cette femme, il fit le voyage en France pour visiter le lieu, et finit par venir s'y établir. Pendant presque vingt ans il consacra tous ses efforts à transmettre les enseignements et sa profonde dévotion à de nombreux chercheurs spirituels. Ce lieu devint un havre de paix pour tous ses disciples, qui venaient régulièrement écouter les conseils de cet homme d'une grande douceur, d'une infinie patience et d'une générosité sans limites. Dans sa retraite située dans la campagne française, il écrivit de nombreux livres:

  • Paroles de l'Ame (n°1 et n°2) 
  • La confiance émerveillée
  • Dans les mystérieux Himalayas...
  • Sri Shankaracharya et son idéal
  • La lumière conduit à la Lumière ...

Tous furent traduits en français et édités par Michelle Champy. Il lui donna le nom de Anasuya, avant qu'elle reçoive l'initiation au Sannyas et entre dans l'ordre monastique sous le nom de Swami Amritanandamayi Giri, que l'on appelait plus familièrement "Mataji".

 

Swamiji nous a quittés en 1997, après une vie entièrement consacrée à servir ses disciples et tous les êtres qui croisèrent son chemin. Il s'est distingué par sa profonde compréhension et acceptation du message Christique, qui lui est apparu en total accord avec la Bhakti, ou Pur Amour, de sa propre tradition.  

Mataji continua son œuvre pendant quelques années puis se retira. A son tour elle nous a quitté en juillet 2010, à l'âge de 89 ans, en pleine possession de ses moyens intellectuels, prête à rejoindre son Maître bien-aimé dans le Ciel infini.

L'ashram qu'il avait construit à Calcutta continue d'être entretenu par des membres de sa famille restés fidèles et qui honorent ainsi sa mémoire.    

 

   

 

Nota bene: l'ashram de la région du Mans ainsi que les éditions "Atma Bodha Satsanga" n'existent plus. Il est donc inutile de chercher à prendre contact avec eux.